AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
 
Cherub est un nouveau forum, il a besoin de vous pour vivre ! N'hésitez pas à vous inscrire :D
N'oubliez pas les Tops-sites ! Ils sont importants et en plus, on gagne des sous ! En réclamant ici
Si possible, essayez de favoriser les groupes en sous-nombre merci. Nous n'avons pas de TS Gris/noir/rouge/bleu ciel par exemple !

Partagez | 
 

 Drink, do what you want, and enjoy it ~ (Matteo ♥ )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb Nakamura

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 20

Fiche d'agent
Mes $: 10$
Chambre: 802~
DC: Tes double-comptes.

MessageSujet: Drink, do what you want, and enjoy it ~ (Matteo ♥ )   Ven 3 Jan - 14:09


Drink, do what you want, and enjoy it
Yes I'll do it ♥

La tête me tournait affreusement. Comment en étais-je arrivé là ? Je ne savais même plus... Et puis, où étais-je, tout simplement...? Au Pays des Merveilles, un truc du genre. Non, j'étais en boîte. Mais j'étais tellement dans les vapes que j'avais l'impression de ne plus rien reconnaître. Pendant une seconde, une anxiété sourde m'envahit. CHERUB. J'étais un agent de CHERUB... Je me devais de me comporter bien, en tant qu'exemple, et je ne devais pas faire de conneries, encore moins toucher à l'alcool... Mais trop tard. Je ne sais pas si c'est cela d'avoir trop bu, mais pour moi, je savais pertinemment que ce n'était pas bien, et pourtant je continuais, en me disant : On n'a qu'une vie ! Je ne ferai pas d'autre dérapage ! Alors, je continuais à boire, alors qu'une partie de mon cerveau me disait d'arrêter. En fait, j'en oubliais même la nausée. Mais elle risquait de revenir à l'attaque, demain. Il n'empêche que je ne savais même pas comment j'avais pu me retrouver dans un tel état alors qu'au départ, je n'avais pas bu une goutte d'alcool. Quelqu'un avait du m'en verser dans mon verre pendant une seconde d’inattention de ma part... J'aperçus une jeune fille très peu vêtue s'approcher de moi et me faire un clin d’œil. Cette fille, j'avais discuté avec elle avant de tomber dans les vapes. Elle avait tenté de me draguer, avant de se rendre compte que ça ne servait à rien puisque je n'étais pas intéressé par les filles. A présent, j'étais certain que c'était bien de sa faute si je me retrouvais à enchaîner les verres de whisky.
Alors, j'aperçus un garçon dont je ne pus pas décrocher le regard. Brun, plutôt banal en fait, aux yeux verts, vêtu comme n'importe quel adolescent de son âge. Il semblait avoir quinze ou seize ans, en fait. J'avais l'impression de l'avoir déjà vu... Plissant les yeux comme si ça allait m'aider, je croisai les jambes, jetant mon verre encore plein par dessus mon épaule en soupirant. J'attendis quelques secondes, sans trop savoir ce que j'allai ou avait envie de faire. Puis finalement, je me levai, me dirigeant vers le brun qui ne semblait pas avoir fait attention à moi.
_ Coucou... C'est quoi ton petit nom ? dis-je d'une voix mielleuse, prenant son menton entre mon index et mon pouce pour relever son visage vers moi.
Je ne sais pas ce qui ne tournait pas rond chez moi, ce soir-là. Sans attendre, je me rapprochais de son visage, l'embrassant passionnément comme si nous étions en couple depuis des années. Oh, qu'il était mignon, avec ses joues toutes rouges et son air surpris comme si je venais de lui sauter dessus sans raison ! Enfin... C'était un peu le cas quand j'y pensais. Me rapprochant encore un peu, je l'obligeais à se coller contre le mur. Je portais mes mains à sa taille, les baladant un peu partout, sans vraiment faire attention. Décidément, je n'avais jamais bu une goutte d'alcool avant ce soir-là, et cette expérience aurait suffi à me faire comprendre que lorsque j'étais soûl, le gentil et mignon Caleb n'existait plus...
_ T'es mignon comme tout, ça te dit une séance de gymnastique avec moi ?
J'avais comme l'impression que quelque part dans mon cerveau, une petite voix me disait : Mais qu'est ce que tu dis ? What the fuck ? Mais non, j'étais bien en train de me comporter comme un violeur avec un sourire de pervers et une voix de pédophile professionnel.

HRP : A toi de voir si au début tu me rejette ou pas xD (ce serait logique que tu réagisses pas bien mais bon :3 ) C'est mon touut premier rp de ma vie sois indulgent >.<

© Nightmare sur Épicode.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matteo Castellano

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 30/12/2013
Age : 18
Localisation : Euh ... *regarde son GPS*

Fiche d'agent
Mes $: 10$
Chambre: N°609
DC: Aucun

MessageSujet: Re: Drink, do what you want, and enjoy it ~ (Matteo ♥ )   Ven 3 Jan - 22:26

Matteo lâcha un gémissement. Ce n'était pas la première fois qu'il se soûlait. Même beaucoup. Mais c'était bien la première fois qu'il se sentait aussi mal. Affalé sur ... il ne savait pas trop sur quoi en fait, peut-être le sol, il n'aurait même pas pu dire s'il était assis ou couché.
Il eut la mauvaise idée de vouloir se lever. La très mauvaise idée.

« Putain de sol de mes deux ! » lâcha-t-il lorsque ce dernier se mit subitement à tourner.

Il avait la sensation désagréable d'être dans une voiture de grand-huit lancée à pleine vitesse. Malheureusement, il avait toujours détesté les attractions à sensation.
Le jeune homme se força à faire un pas, puis deux. Le fait de marcher lui éclaircit un peu l'esprit et se concentrer sur le mur d'en face fit se stabiliser la pièce. Dieu merci.
C'est alors qu'un jeune homme de son âge s'interposa entre Matteo et la porte des toilettes, si attirante (qu'on soit bien clairs : Matteo n'a pas d'attirance pour la porte, il a juste extrêmement envie d'aller au toilettes, histoire de, peut-être, vomir un petit coup).

«  Coucou... C'est quoi ton petit nom ? » susurra celui-ci en lui relevant la tête, avant de l'embrasser.

Matteo avait déjà embrassé nombre de filles, mais un gars, ça, c'était nouveau. Il rougit, mais mit un peu de temps à réagir, faute à ce putain d'alcool. Ok, ok, que diable faisait ce mec ?! Ils ne se connaissaient pas, et ... Une minute. Si, ils se connaissaient. Matteo était persuadé  de l'avoir au moins déjà ne serait-ce que croisé plusieurs fois ... Malheureusement, son cerveau se montrait bien peu coopératif et se bornait à tourner à vide.
Il n'eut pas le temps de pousser plus la recherche puisque le blondinet le poussa contre le mur de derrière (aah, c'était donc contre ça qu'il était adossé avant !) et commença à explorer son corps. Pendant tout ce temps, le cerveau de Matteo essayait désespérément d'analyser la situation, sans succès.
La prochaine fois, je m'arrête au deuxième verre. Dios mìo ! Qu'est-ce que j'ai mal à la tête ...

« T'es mignon comme tout, ça te dit une séance de gymnastique avec moi ? »

... Cette fois, Matteo était sûr d'avoir bien entendu. Il voulut déglutir, s'étouffa à moitié avec sa salive et repoussa par réflexe le jeune homme blond tout en toussant.
Idiota ... ! se lança-t-il à lui-même. Avaler sa salive de travers, il n'y avait que lui pour faire ça, tiens !
Il inspira un grand coup, remarquant avec satisfaction qu'il était encore capable de respirer sans que sa salive se goure de tuyau.

«Hem, d-désolé, mais je suis pas gay ... » lâcha-t-il finalement.

Peut-être q'il n'était pas si soûl que ça, il arrivait encore à construire des phrases correctes. Il voulut faire un pas en arrière se ramassa presque et se rattrapa au mur. Ok, il retirait ce qu'il avait dit, il était soûl. Complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Nakamura

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 20

Fiche d'agent
Mes $: 10$
Chambre: 802~
DC: Tes double-comptes.

MessageSujet: Re: Drink, do what you want, and enjoy it ~ (Matteo ♥ )   Sam 4 Jan - 0:12


Drink, do what you want, and enjoy it
Yes I'll do it ♥

Il ne pouvait pas faire grand chose, bloqué comme il était entre le mur et moi. Je ne savais pas du tout ce que je faisais. C'était dérangeant, mais en même temps, j'avais envie de me laisser aller et d'accepter le fait que mon côté ivre reprenne le dessus sur mon côté rationnel qui continuait de penser à ses responsabilités. Je m'humectai les lèvres après avoir embrassé le mignon brun qui avait l'air terrorisé, mais au moins aussi soûl que moi. Il n'avait pas l'air de tout comprendre, à vrai dire. Je savais juste qu'avec mes mains posées de part et d'autre de sa taille, il ne pouvait pas s'enfuir. Lui souriant, d'un sourire tellement doux et innocent qu'il paraissait étrangement malsain dans le contexte plutôt étrange de la scène. Un gay complètement bourré qui drague un inconnu en le bloquant près des toilettes d'un bar. Et ce gay complètement bourré, c'était moi. Dire que j'étais censé être tout le contraire de la manière dont je me comportais à présent... Où était passé le Caleb dont j'avais toujours eu l'habitude ? Bon... Mon ivresse me gagnait de plus en plus. Je me sentais mal, certes, mais tout d'un coup, je n'eu plus envie de m'embêter à me poser des limites et à essayer de me rappeler qui j'étais réellement. Je voulais faire ce qu'il me plaisait ce soir. Et je n'allai pas me priver. De plus, la petite mine inquiète du garçon me donnait encore plus envie de le... Taquiner, disons. Il était tout rouge. Trop mignon.
Lorsque je déclarai vouloir une séance de galipette avec lui, le jeune homme parut avoir du mal à déglutir. C'était amusant, en fait. Il avait presque peur, je le sentais. Il parut hésiter. Comme s'il n'était pas certain de réussir à former une phrase complète et compréhensible. Finalement, il lâcha, d'une petite voix absolument craquante :
« Hem, d-désolé, mais je suis pas gay ... »
Je lui souris, m'approchant encore plus de lui, jusqu'à qu'il sente mon souffle sur sa gorge. Il voulut reculer, mais faillit tomber. Mes mains cessèrent de se balader sur ses hanches, pour aller serrer les poignets du brun, que je plaquai encore plus contre le mur. Je ne pus m'empêcher de me sentir impatient de le voir encore plus gêné. Mon côté rationnel m'avait définitivement abandonné pour cette soirée apparemment...
_ Tu n'es pas gay ? Tu n'as pas besoin de l'être pour t'amuser avec moi non ? murmurai-je sur un ton faussement vexé, en faisant une bouche en cœur. Sans plus attendre, je l'embrassais de nouveau, avec plus d'énergie cette fois-ci, exagérément, fermant les yeux comme si cela était un moment d'extase pour moi et que ça venait du plus profond de mon cœur. N'importe quoi. Je ne savais même pas pourquoi je le draguais. Je l'avais vu, j'étais venu le voir... Ce devait être une sorte d'inspiration. Retirant enfin mes lèvres des siennes et ma langue de sa bouche, je rajoutai d'une voix toujours aussi minaudante et mielleuse qu'auparavant :
_ Nan sérieux, tu veux pas ? C'est dommage... Tu me trouves pas franchement mieux foutu qu'une fille quand même ?
Oh, dis donc, l'alcool faisait remonter mon égo de plusieurs centaines d'étages apparemment. Quand j'y pense, je ne savais même pas quel était son nom...

© Nightmare sur Épicode.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matteo Castellano

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 30/12/2013
Age : 18
Localisation : Euh ... *regarde son GPS*

Fiche d'agent
Mes $: 10$
Chambre: N°609
DC: Aucun

MessageSujet: Re: Drink, do what you want, and enjoy it ~ (Matteo ♥ )   Sam 4 Jan - 1:34

A peine Matteo avait-il finit sa phrase que le blondinet, souriant, s'approcha encore plus de lui (si c'était possible). La petite partie de son esprit qui avait résisté à l'alcool et qui restait cohérente, appelons-la Marcelle, lui souffla que ce n'était pas une bonne idée de se comporter comme une pucelle effarouchée. Mais il n'avais jamais écouté les petites voix, il n'allait pas commencer maintenant.
Lorsque ses mains furent immobilisées, il commença à s'inquiéter. Beaucoup. Il essaya vaguement de se libérer, mais il avait déjà du mal à tenir debout, alors ...

« Tu n'es pas gay ? Tu n'as pas besoin de l'être pour t'amuser avec moi non ? »

Quand vint le deuxième baiser, Marcelle sonna l'alarme, mais Matteo l'ignora. L'alcool aidant, il ne savait plus trop s'il voulait aller plus loin ou pas. Son cerveau venait vraisemblablement de l'abandonner. Ouais, ça devait être ça, en fait. L'alcool avait eu raison de lui, et avec un peu de chance, il ne reviendrait pas. Marcelle sonna l'alarme une deuxième fois avec plus d'ardeur. Aïe aïe aïe, ça part en sucette, Matty, c'est le moment de se réveiller ! Mais, une fois de plus, il ne l'écouta pas. C'est vrai, quoi, écouter une petite voix qui vous parle depuis le fin fond de votre esprit, c'est chelou, non ?

« Nan sérieux, tu veux pas ? C'est dommage... Tu me trouves pas franchement mieux foutu qu'une fille quand même ?

Okay, il n'était pas le seul dont le sens commun se barrait en sprintant comme un malade. C'était rassurant. Non, finalement, ce n'était pas très rassurant. Matteo fut soudain transpercé par la pensée qu'il était immobilisé, à moitié endormi, sur le point de faire le grand saut (mais peut-être pas dans cette salle ...) avec un garçon et que, par-dessus tout ça, il commençait à aimer ça. Cette pensée absurde le fit glousser. Décidément, le sens commun ne semblait pas vouloir revenir de sitôt ...
Le jeune homme finit par se laisser tenter. Après tout, qu'est-ce qu'il risquait ? Il n'était pas prêtre, n'avait rien contre les homosexuels, ni contre les hommes, même s'il ne s'était jamais senti attiré par eux, et après tout, il n'avait qu'une vie. Ce fut après ce raisonnement étonnamment logique qu'il finit par enrouler ses bras autour du cou du blondinet, et lui rendre son baiser (enfin, ses baisers) de façon pas du tout pudique. Après tout, certes, il n'avait encore jamais couché avec personne, mais en matière de baiser, il commençait à s'y connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Nakamura

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 20

Fiche d'agent
Mes $: 10$
Chambre: 802~
DC: Tes double-comptes.

MessageSujet: Re: Drink, do what you want, and enjoy it ~ (Matteo ♥ )   Sam 4 Jan - 20:22


Drink, do what you want, and enjoy it
Yes I'll do it ♥

La partie rationnelle de mon esprit refusait de revenir. Elle était définitivement partie, me laissant seul avec la partie bourrée pour cette soirée. Je m'en fichais après tout. Le principal était que je puisse en profiter pour faire ce qu'il me plaisait jusqu'au lendemain. Mes mains avaient quitté les hanches du brun pour venir agripper ses poignets. Il parut inquiet, le pauvre chou. Comme si j'allais lui faire du mal... Je pensais plutôt à du plaisir moi, mais bon. Étrangement, cela m'amusait de le voir réticent. Je m'attendais à ce qu'il tente d'échapper à mes prochains gestes "affectueux", disons. Mais il ne le fit pas. Je lui fis remarquer qu'il n'avait pas besoin d'aimer les hommes pour s'amuser avec vous. Il ne me répondit même pas. Je le poussais de plus en plus vers le mur, en l'embrassant une seconde fois. Il ne réagit pas. Ne fit rien. Cela m'arracha un sourire. Alors finalement, il tombait dans mes bras sans que j'ai besoin d'un pouvoir de persuasion ou de menaces. Il se laissait faire. Néanmoins, il n'avait tout de même pas vraiment résisté depuis notre rencontre, si bien que je n'étais pas du tout certain que son manque de réaction était du à une envie réciproque de le faire. Peut-être avait-il peur, tout simplement. Ou bien il était un soumis de naissance. Je n'en savais trop rien. Je voulais juste le faire faire ce que je voulais qu'il fasse, avec son accord ou non. Qu'il se défende ou qu'il se montre approbateur, les deux options risquaient d'être amusantes. Très amusantes. Je lui murmurai à l'oreille, d'une voix mielleuse, que je trouvais cela dommage qu'il ne veuille pas. Et qu'il devait sûrement me trouver mieux qu'une fille. Bon, j'étais fichu avec tout cet alcool dans mon sang. Je commençais à sentir que je devenais un peu comme les shootés qui sortent leurs véritables pensées sans s'en rendre compte parce qu'ils sont shootés justement. Cela voulait-il dire que je révélais ma vraie personnalité ? Je ne l'espérais pas. Pas du tout.
Tout d'un coup, le mignon et si attirant garçon brun que je ne pensais qu'à exploiter se mît à glousser. Bon d'accord, il devait pas être en meilleur état que moi. Il enroula ses bras autour de mon cou et m'embrassa sans retenue, comme si nous nous connaissions depuis des années et que se seule envie était de mélanger nos salives. Je me laissais faire, lui répondant passionnément, et lâchant ses poignets pour faire balader mes mains sur ses hanches, son torse, sa nuque... Avant de finalement l'enlacer autour de la taille de la main gauche et mettre ma main droite dans ses cheveux.
Rien n'était plus plaisant que ce moment-là. De plus, il avait réussi à me surprendre. Et j'avoue qu'après ses réactions timides et ses bégaiements, il se rattrapait à la perfection. Au moins je ne pouvais plus le voir comme un soumis terrorisé qui n'attendait qu'à s'en prendre plein le cul. Mais comme un garçon aussi bourré qui voulait s'amuser. À bout de souffle, je finis par rompre notre baiser, tandis qu'un filet de salive se formait entre nos bouches. Je passai ma langue sur ma lèvre inférieure, avant de faire une sorte de croche patte au garçon, qui le fit tomber en position allongée, sur le dos. Me mettant au dessus de lui, les mains posées de chaque côté de sa taille, je lui souris, avant de m'allonger tout près de lui, nos deux corps collés l'un à l'autre. Je passais une de mes mains en dessous de son T-shirt, l'enlaçant comme s'il était ma peluche, remarquant au passage qu'il était musclé. Ah mais oui... C'était vrai qu'il était à CHERUB... Oh et puis je n'en avais rien à faire. Fallait bien une première fois à tout. Et je préférais que ce soit avec un garçon plutôt qu'avec une fille.
_ Tu vois tu peux être marrant quand tu veux. Tu m'en montres plus ? susurrai-je dans le creux de son oreille.
Je ne savais même plus précisément dans quel endroit nous étions. Les toilettes, la porte des toilettes, le hall, le bar, à la vue de tout le monde ? Oh et puis je m'en fichais de ça aussi. Au moins j'étais généreux, de laisser les inconnus autour de nous profiter du spectacle de notre première fois entre mecs, non ? Bref. Je me rendais compte que lui aussi était un inconnu. Mais bon. Au moins il embrassait bien, et en cette soirée où l'alcool avait remplacé mon sang, j'avais l'impression que c'était une raison largement suffisante. Bon, il était très attirant aussi. De mon point de vue. Bizarre. Dire qu'il y avait des dizaines de filles délurées autour, et je choisissais un gars brun, plus petit que moi, juste musclé, sans rien de plus, assez banal en fait. Mais bon, à l'évidence, mon sens de la raison s'était barré en courant depuis quelques minutes déjà. Et j'aimais ça.

HRP : Tu m'as tuée avec ton précédent post, la partie sur Marcelle m'a fait exploser de rire XD
© Nightmare sur Épicode.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matteo Castellano

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 30/12/2013
Age : 18
Localisation : Euh ... *regarde son GPS*

Fiche d'agent
Mes $: 10$
Chambre: N°609
DC: Aucun

MessageSujet: Re: Drink, do what you want, and enjoy it ~ (Matteo ♥ )   Lun 6 Jan - 20:40

Bon. Okay, c'était plutôt agréable. Il devait bien l'avouer. De toutes façons, dans son état, on aurait pu lui faire avouer n'importe quoi. Sauf que justement, il aurait répondu n'importe quoi. Fallait pas trop lui en demander non plus.
Le garçon blond, d'abord étonnée, ne mit pas longtemps à lui rendre son baiser. Tsk tsk, il ne perdait pas le nord, celui-là. Matteo, lui avait carrément perdu toute la boussole, et le planisphère avec. Il était tellement paumé en cet instant qu'il se serait perdu dans sa propre chambre (le désordre ne compte pas, naturellement).
Un coup, un choc. Soudain, Matteo fut par terre sans même avoir eu le temps de penser les mots "canari bleu géant à queue pailletée". C'est vrai que c'était un peu long à prononcer. S'il avait été dans son état normal, il ne se serait jamais laissé avoir aussi bêtement (quoique, emporté dans le feu de l'action ...). Mais cela dit, s'il avait été dans son état normal, il aurait depuis longtemps retrouvé le chemin de Cherub au lieu de rester ici à se saouler encore plus. Et il se serait barré dès que le blondinet l'avait abordé, parce qu'il était évident qu'il était complètement à côté de ses pompes. Il ne se serait pas non plu laissé embrasser. De toutes façons, s'il avait été dans son état normal, rien de ce qui était arrivé depuis le début de cette soirée ne serait arrivé. Il serait rentré à Cherub et dormirait tranquillement dans son lit chaud et douillet à l'heure actuelle. Et ç'aurait été vraiment dommage.
Bref, revenons au présent, si vous le voulez bien. Matteo, par terre, saoul, le blondinet, debout, saoul aussi, tout ça, quoi.

« Tu vois tu peux être marrant quand tu veux. Tu m'en montres plus ? »

« Quand tu veux, mon pote ! » s'exclama le jeune homme.

... Pour un peu, il se mettait à baver. Comme un débile mental. Navrant.

« ... Mais rapproche-toi un peu. J'arrive pas à t'embrasser, de là où je suis. » dit-il en essayant de passer une main derrière la nuque du blondinet.

Il ne rencontra que du vide. Pffff, c'était pas de sa faute si Blond-Dit-Nez s'était dédoublé ... Encore un qui sortait des X-Men.
A vrai dire, Matteo n'avait même pas la moindre idée de l'apparence de son interlocuteur. Si ce n'est qu'il avait les cheveux blonds. C'était déjà pas mal, me direz-vous.
Si Marcelle n'était pas encore là, dans un coin de son esprit, à le railler et l'engueuler en même temps, il aurait depuis longtemps retiré tous ses vêtements ... Merci Marcelle.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Nakamura

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 20

Fiche d'agent
Mes $: 10$
Chambre: 802~
DC: Tes double-comptes.

MessageSujet: Re: Drink, do what you want, and enjoy it ~ (Matteo ♥ )   Mar 7 Jan - 8:48


Drink, do what you want and enjoy it
Yes, I'll do It ♥

Bon, la situation était que j'étais debout, au dessus du brun mignon comme tout, qui, lui, était allongé. Il semblait surpris de s'être laissé faire de cette manière, mais bon, il était pas non plus dans un état de lucidité extrême. Bon, moi non plus. J'étais un peu dans l'état inverse, si celui-ci existait. La folie extrême, un truc du style. Je me demandais tout de même comment aurait été ma soirée si cette fille là-bas ne m'aurait pas versé de l'alcool dans mon verre. Au moins, elle avait beau avoir réussi à me rendre soûl, elle devait être sacrément furieuse. Dire qu'elle avait fait ça pour que j'accepte ses avances... Et bien voilà ma chère, je suis gay, alors ça sert à rien, même l'alcool, je peux pas draguer une fille. À présent, elle devait sûrement être en train de nous fixer comme si nous étions deux malades mentaux.
J'avais murmuré au garçon de me montrer plus qu'un simple baiser de sa part. Ce à quoi il me répondit par un sourire, s'exclamant d'une voix très assurée pour la situation dans laquelle il se trouvait :
« Quand tu veux, mon pote ! »
Je trouvais cela très attirant, tout d'un coup. Bon, en même temps, s'il ne m'avait pas attiré, je ne l'aurais pas embrassé. Étant donné qu'il n'était pas gay, à la base, - enfin à présent j'avais des soupçons - il ne serait pas venu m'embrasser non plus. Et donc j'aurais continué à picoler comme un alcoolique sans faire attention à lui. Enfin, ceci dit, vu mon état, j'aurais aussi bien pu embrasser Asuka, que je n'aurais pas vraiment fait la différence, malgré notre écart d'âge et de taille. Enfin bref, passons. Là aussi, c'était bien moi le plus grand de nous deux, que ce soit en taille ou en âge.
« ... Mais rapproche-toi un peu. J'arrive pas à t'embrasser, de là où je suis. »
Il semblait perdu, comme s'il ne savait pas vraiment où j'étais. Je me mis à rire, rétorquant presque automatiquement :
« Ouais bien sûr ! »
Sans attendre, je me laissai tomber à quatre pattes, au dessus de lui, mon visage tout près du sien. Normal non ? Enfin bref, j'étais quasiment certain que pour l'instant, bien que nous n'en soyons qu'aux baisers, cela finirait presque inévitablement par une séance de galipettes au lit. Ou même pas au lit, allez savoir.
Apparemment le jeune homme avait des pouvoirs, puisque je n'arrivais pas à l'embrasser, genre j'en voyais deux ou trois... Et à chaque fois je manquais ses lèvres. Oh la la. Ou bien c'était juste moi qui voyait plus rien. Je sentais que je devais ressembler à un shooté. Mais le truc, c'est que je n'arrivais même pas à voir si mon partenaire de "jeu" ressemblait également à un pauvre gars qui boit toute la journée. Je voyais juste son regard vitreux.
_ Hey, je te laisse mener un peu la danse maintenant, fais moi rêver.
Je ne savais même pas ce que signifiait véritablement le "Fais moi rêver" de la fin de ma phrase, mais j'étais quasiment certain que mon côté lucide - qui pour l'instant m'avait empêché d'être déjà au lit en train de faire des pratiques pas très recommandables aux enfants purs, innocents et qui n'avaient aucune envie d'être traumatisés toute leur vie - n'avait aucune envie de le savoir. Sans véritable raison, je me mis à pouffer et à rire tel une gamine de treize ans devant un garçon magnifique et super méga populaire et connu. Enfin, je parvins à trouver les lèvres du jeune homme, l'embrassant comme si je l'aimais à la folie et que nous risquions de ne plus jamais nous revoir. Ce qui n'était pas le cas. Enfin, je n'en savais plus rien à présent, toutes les pensées se mélangeaient dans ma tête. Je ne me souvenais plus de grand chose, en dehors de cette soirée dont le début, avant l'arrivée du brun, commençait déjà à me paraître flou et lointain...
© Nightmare sur Épicode.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matteo Castellano

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 30/12/2013
Age : 18
Localisation : Euh ... *regarde son GPS*

Fiche d'agent
Mes $: 10$
Chambre: N°609
DC: Aucun

MessageSujet: Re: Drink, do what you want, and enjoy it ~ (Matteo ♥ )   Mar 15 Avr - 19:26

Le lendemain, après avoir bien dessaoulé, et s'être tapé une gueule de bois se devant de figurer dans le Guinness Book, Matteo se fera une promesse. Celle de ne plus jamais toucher à une goutte d'alcool. Promesse qu'il ne respecterait pas, naturellement. Matteo, ne plus jamais boire d'alcool ? Ha, ha ! Quelle bonne blague. Ben voyons, et les pingouins ont des genoux ! ... Bon, OK, les pingouins ONT des genoux, donc techniquement, ce n'était pas une bon exemple, mais dans la tête de Matteo, actuellement sous l'emprise de l'alcool, ça paraissait tout à fait logique ... Les pouvoirs magiques de la bière, sûrement.

Bon, résumons ... ... ... Ouais non en fait, j'ai la flemme. D'ailleurs, y'a pas grand-chose à résumer, je suis juste en train d'embrasser un gars ...Tout va bien.
Bien évidemment, si le petit brun avait réfléchi un peu plus à cette phrase, ce dont il était incapable pour le moment, il se serait rendu compte que ça n'allait PAS BIEN DU TOUT. Mais ce n'était qu'un détail. De toutes façons, le jeune homme ne pouvait pas penser à quelque chose d'aussi complexe. Sa seule pensée pour le moment, pouvait se résumer à : « Glllbrbzbdjzhhzdggh » (mais où sont les voyelles, me direz-vous ?)
Disons plutôt que si un oeil extérieur avait la bonté de nous décrire la scène, il nous dirait ceci : Matteo était couché sur le sol, un autre garçon à quatre pattes au-dessus de lui, qu'il embrassait langoureusement ... visiblement sans aucune pudeur vu qu'ils n'étaient absolument pas seuls. Hé, les mecs, il y a des hôtels pour ça, prenez une chambre, plutôt.

Matteo interrompit son étreinte, essoufflé.

« Hé, au fait ... T'es qui toi ? »

Votre attention, mesdames et messieurs ! Un miracle est advenu ! Un miracle, vous dis-je ! Il semblerait que la petite voix de Marcelle ait finalement, après moult péripéties, atteint le cerveau (du moins, si l'on peut appeler ainsi ce qui lui sert de cerveau) de notre protagoniste ! Evidemment, vu par rapport à la situation, cela semble peu. Mais restons positifs ! Au moins, ça s'est un peu amélioré.
Le problème, maintenant, serait plutôt de rendre cette phrase compréhensible par son auditeur. En effet, ledit miracle, survenu sous la forme d'une unique phrase, devait plutôt ressembler à ceci : « Ghé, nofét ... déguidoa ? » Probablement suivi de quelques borborygmes d'une élégance folle.
Les pouvoirs magiques de la bière, vous dis-je !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Drink, do what you want, and enjoy it ~ (Matteo ♥ )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Drink, do what you want, and enjoy it ~ (Matteo ♥ )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Businessmen they drink my wine, Plowmen dig my earth[Topic sons of]
» Drink me (Solo, Duo, Groupe)
» [END]Oh a sunny day, why can't I enjoy it![PV James Lornay]
» ♣ Enjoy life and smile ♣
» enjoy your trip and have fun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La partie RPG ~ Hors du campus :: Londres et ses alentours :: Bars et restaurants-
Sauter vers: